Vous êtes ici

< retour à l'agenda

13 Mars
Acteurs du Paris durable - Biodiversité : le cri d&#039;alerte de la science

Biodiversité : le cri d'alerte de la science

Depuis un siècle, deux espèces de vertébrés disparaissent en moyenne chaque année.

Environ 41 % des amphibiens et plus d'un quart des mammifères sont aujourd’hui menacés d'extinction. Et près de la moitié des récifs coralliens a disparu au cours des 30 dernières années. (source : Futura Planète, mars 2018)

Ces chiffres soulignant la fragilité de notre écosystème alertent une partie de la population et l’ensemble de la communauté scientifique. Une communauté scientifique qui est d’ailleurs souvent cantonnée, à tort, au rôle de lanceur d’alerte. Preuve en est, les scientifiques semblent trouver leur principal écho médiatique à l’occasion de la sortie des rapports du GIEC sur les changements climatiques et leurs évolutions futures.

Mais la recherche peut également être pourvoyeuse d’innovations positives pour résoudre les défis écologiques auxquels nous sommes confrontés, notamment sur la question de la biodiversité. En s’associant et s’appuyant sur les entreprises, les collectivités et les citoyens, elle ouvre un champ de solutions encore sous-exploitées. A ce titre, ce sont près de 50 000 citoyens se sont engagés dans des programmes de sciences participatives en 2017, un chiffre qui a plus que doublé depuis 2011.

Pour ce nouveau rendez-vous, les UP Conferences, associée pour l’occasion à SoScience, recevront le célèbre biologiste Gilles Bœuf pour explorer le rôle des sciences dans la préservation de la biodiversité, afin d’examiner tout son potentiel de changement.

Gilles Boeuf est spécialiste de physiologie environnementale et de biodiversité. Il est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) et effectue ses travaux de recherche au sein de l'unité « Biologie intégrative des organismes marins » au Laboratoire Arago (Observatoire océanologique) à Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées Orientales. Il a été le président du Muséum national d'Histoire naturelle, à Paris de 2009 à 2015. En 2013, il est élu professeur invité au Collège de France sur la chaire « Développement durable, environnement et sociétés ».

Expert mondialement reconnu de la problématique de la disparition de l’abeille et soucier d’agir pour la préservation de cet insecte, Bach Kim N'guyen a co-fondé en 2012 l’entreprise sociale BeeOdiversity. Leur mission ? Conseiller et développer des projets visant à favoriser la biodiversité, la diversité alimentaire et le bien-être de tous par le biais de la préservation des pollinisateurs. Il est membre de nombreux comités nationaux et internationaux liés à la problématique de l’abeille et des pollinisateurs.

Anne Dozieres est directrice de Vigie-Nature, un programme de sciences participatives porté par le Muséum national d’Histoire naturelle. Ouvert à tous les curieux de nature, du débutant au plus expérimenté et en s’appuyant sur des protocoles simples et rigoureux, Vigie-Nature propose à des réseaux d’observateurs volontaires de contribuer à la recherche tout en découvrant les espèces communes (faune et flore) de France.

Les échanges seront animés par Roxane Bibard, chargée de projet chez Soscience, start-up spécialisée dans la Recherche et l’Innovation Responsable.

Proposé par :

PRO
Maison des Acteurs du Paris durable
Initiateur

Fiche Technique

13 mar 2019 - 19:15 - 20:45
Adresse: 
La Bellevilloise 21 rue Boyer,
75020 Paris
Gambetta
Ligne(s) : 3, 3bis
Gratuit
/
Sur inscription
Détails de l'inscription: 
0
Tags : solidaire

Commentaires

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.