Vous êtes ici

Devenir un social voisin

Acteurs du Paris durable - Devenir un social voisin
3 acteurs sont intéressés
Mots clefs : bénévole, bricoleur, copropriété, echange, solidaire
Vous avez une tendinite à force de taper au plafond pour faire taire votre voisin ? Et si vous parliez plutôt mutualisation de machine à laver ?

L'essentiel

Quelques bonnes raisons de devenir un "social voisin" :

  • Pour faire un apéro dans la cour de l’immeuble plutôt que d’y stocker les poubelles
  • Parce que votre voisine fait des gaufres à tomber et que vous êtes au top du bricolage
  • Parce que vous n’avez utilisé que deux fois votre perceuse depuis son achat il y a 8 ans
  • Pour faire garder Bubulle votre poisson rouge adoré sans déménager tout l’aquarium

 

Brève définition

Aller à la rencontre de ses voisins et faire connaissance, cela peut changer l’ambiance de votre immeuble et de votre quotidien. C’est surtout limiter les zones de conflits qui prennent souvent leurs sources dans l’ignorance et l’incompréhension de l’autre.

Le saviez-vous ?

Le contexte, les enjeux

On entend trop souvent parler des problèmes de voisinage : nuisances sonores, désaccords sur la répartition des charges de copropriété, meubles sur le palier, etc. Les relations de bon voisinage vont permettre de s’échanger des services, de mutualiser des biens en créant du lien social. Quand en plus cela engendre des bienfaits psychiques comme la satisfaction d’appartenir à un groupe, rassure et épanouit et s’avère être un remède à l’isolement et la solitude de nos vies modernes ; alors on aurait tort de ne pas s’entendre avec ses voisins !
Il y a tellement à gagner : améliorer le confort de vie, se rendre mutuellement service jusqu’à vivre de manière plus économique et écologique en expérimentant la consommation collaborative.


Quelques chiffres clefs

  • Vous pouvez économiser jusqu’à 390 euros par an en échangeant avec vos voisins !
  • Il y a environ 100 000 immeubles à Paris

Retrouvez l’intégralité de la fiche dans le guide Ecofrugal et en ligne sur le site de l'Ecofrugal project
ou continuez à lire ci-dessous !


Petite histoire parisienne

En 1999, l'association « Paris d'amis » lance la Fête des voisins depuis le 17e arrondissement de Paris. Le succès est immédiat puisque 800 immeubles y participent, permettant de mobiliser plus de 10 000 habitants ! Aujourd’hui la fête est internationale et réunit plus de 20 millions de participants dans le monde dont plus de 7 millions de Français appuyés par leurs Mairies et les bailleurs.

Ils l'ont fait

Un exemple

Qui ?

Villa des Hauts de Belleville

Quoi ?

Résidence autrefois coopérative d'habitants, il subsiste dans cette villa un peu de l'esprit communautaire : compostage collectif des déchets ménagers qui diminue fortement le volume annuel de poubelles à collecter et enrichit le potager commun, les plantations ornementales et les jardinières ; échange de vêtements et des jouets grâce à un vestiaire soigneusement rangé et ouvert en permanence.

Où ?

47 à 49 bis rue du Borrégo 75020 Paris

Leur site web

À vous de jouer

Par où commencer ?

Organiser

  • Profitez de la fête annuelle des voisins (fin mai) ou des fêtes organisées chez vous (crémaillère, anniversaire) pour se lancer et inviter vos voisins. C’est une bonne occasion de faire connaissance dans un cadre propice aux rencontres mais aussi de vous attirer leur bienveillance face au bruit. Rien ne rend plus tolérant au bruit d’une soirée chez son voisin que d’y être invité !
  • Pensez aussi à vos voisins de bureaux pour partager les repas du midi ou optimiser les transports.

Motiver

1 Mettez des petites annonces dans la cage de l’immeuble pour indiquer les produits et les services que vous achetez ou ceux que vous offrez.
2 Passez commande à plusieurs pour bénéficier de prix de gros : livraison de paniers bios, achat d’énergie, etc.
3 Louez à plusieurs ou à tour de rôle une voiture pour faire vos déplacements lointains
4 Mutualisez les équipements que vous n’utilisez que ponctuellement : une remorque, un barbecue, une perceuse, un appareil à raclette, etc.

Financer

A part une participation pour l’apéro, la bonne entente entre voisins et l’échange de services ne coûtent que de la bonne volonté. Ils entrainent même plutôt des économies. Et nullement besoin d’être propriétaire pour vous lancer !

 

Les astuces

Les clés du succès

  • On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression, alors soyez un bon voisin dès le départ !
  • Précisez qu’il ne s’agit pas de créer une communauté en autarcie mais de mieux vivre ensemble et de faire des économies.
  • Laissez la participation libre et non contraignante au projet.

Vigilance

  • Respectez l’intimité et la tranquillité de vos voisins : ne soyez pas envahissant.
  • Soyez compréhensif et respectueux de la manière de vivre et des valeurs de chacun.
  • Veillez à ne pas tout accepter car il n’est pas toujours facile de se débarrasser d’un voisin devenu envahissant.
  • Restez toujours courtois et poli et pensez à rendre en bon état ce qui a été prêté sans attendre que cela ne soit réclamé.

 

Outils et infos pratiques

Sites Internet

  • L’association Voisins Solidaires propose à travers ce site de prolonger l’élan solidaire et convivial de la fête des voisins tout au long de l’année.
  • Le site pour organiser la Fête des voisins
  • La machine du voisin le site pour partager votre machine à laver
  • Vous avez du temps, un savoir-faire à échanger ? Grâce à Troqueurs de temps échangez des heures entre vous.
  • Les SEL pour échanger vos talents


Construction d’habitat participatif :


Sites communautaire :

Mise à jour : novembre 2015

Commentaires

Portrait de latuine19

amitier :

salut je suis la pour sympatiser  je dérange?

Pour donner votre avis, commenter et poser vos questions, vous devez d'abord vous inscrire ou vous connecter sur le site.

Quoi de neuf ?

le 28 | 11 | 2012
Les Acteurs du Paris durable accueillent des fiches Ecofrugal et ça commence ce mois-ci.
0